Veuillez entrer votre numéro de téléphone
et nous vous appellerons bientôt

0:00

Merci.
Nous vous appellerons.

Message via le formulaire de contact

Rappelez moi

Nous contacter

Nous contacter

Close
Evasions dans les îles de l’Océan Indien conçues par des experts des îles

La Digue : une destination hors du commun

Post Image
août 29, 2018

La Digue : une destination hors du commun

Début juin… Yovana, Olivia et Marjorie ont visité trois des plus grandes îles et l’une des plus petites de cet archipel tentaculaire. Dans le précédent blog, Islandian vous faisait le récit de leurs péripéties à Praslin, où elles ont visité un site classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, la Vallée de Mai. Cette semaine, nous faisons avec elles une halte au cœur de l’îlot satellite de Praslin, La Digue, pour une aventure hors du commun !


Détente et exploration 100 % nature

A la jetée de Praslin, dans la Baie Sainte Anne, nos exploratrices prennent le ferry Cat Rose pour se rendre à La Digue. Le trajet dure une dizaine de minutes, et c’est le seul moyen de transport entre les îles. 

Place au calme et à la sérénité. À La Digue, le temps suspend son vol – l’on ralentit le pas, l’on se détend, apaisé par le spectacle des tortues géantes d’Aldabra qui s’égarent dans les rues, à la vue de la forêt luxuriante d’où s’échappent des senteurs enivrantes et des sons étonnants. Les plus curieux n’hésiteront pas à partir à la découverte de l’île à leur propre rythme, à vélo, ou pourquoi pas en prenant place sur un char à bœufs. C’est le meilleur moyen d’en prendre plein la vue, à chaque détour de la route sinueuse. Notre trio a pour sa part choisi le vélo sans hésitation, pédalant avec entrain jusqu’au Nautique Luxury Waterfront Hotel.

Ce charmant établissement familial déploie son élégante architecture à quelques pas des eaux scintillantes de l’Océan Indien. Le Nautique Luxury Waterfront Hotel fera bientôt partie du réseau Islandian ; si vous souhaitez en savoir davantage, n’hésitez pas à en parler à l’un de nos experts.

Dans l’après-midi, notre trio d’exploratrices s’est rendu – toujours à vélo – au domaine de L’Union avoisinant, où l’usine pratique toujours l’extraction d’huile de coco à l’ancienne. En effet, le traditionnel moulin en bois est actionné par des bœufs tournant autour de la meule tandis que la chair de coco méticuleusement extraite se transforme en pulpe. Les sous-produits du coco sont aussi largement utilisés dans la vie de tous les jours par les habitants de l’île : la partie fibreuse qui constitue l’enveloppe est déchiquetée pour entrer dans la fabrication de matelas ; l’eau de coco est conservée, car elle est une boisson très prisée. L’huile sert à la cuisson, à alimenter les lampes à huile et les réchauds et même à parfaire son bronzage ; quant à la chair laiteuse, elle est idéale pour calmer une petite fringale. Réduite en farine, elle sert aussi à faire de la pâtisserie ou à nourrir les animaux.

Les demoiselles ont aussi eu l’occasion de profiter de l’air frais des plantations de vanille et de se promener dans l’enclos des tortues. Là, elles se sont amusées à donner à nourri ces gros amphibiens de longs brins d’herbe, non sans avoir pris le soin de se protéger les mains. Elles ont aussi découvert sur place une vieille demeure coloniale « Plantation House », dont la renommée a dépassé les frontières seychelloises, puisqu’elle a servi de décor à plusieurs longs-métrages européens. On peut aujourd’hui la visiter pour une belle immersion dans le passé !

Anse Source d’Argent est sans doute la plage la plus photographiée des Seychelles. L’on y accède en passant par L’Union Estate. Le petit groupe s’est aussi plié à l’étape obligée des selfies, avec le coucher de soleil en arrière-plan !

Dans l’après-midi, le trio a pris le chemin du Domaine de L'Orangeraie Resort & Spa, pour s’offrir un moment épicurien. Le dîner exotique composé des meilleures spécialités d’origines méditerranéenne, asiatique ou créole s’est avéré un festival pour les pupilles et les papilles.  

Les nuits sur l’île de La Digue sont très particulières. Le calme et le silence s’installent à nouveau une fois que les excursionnistes ont pris le chemin du retour. Le ciel – à présent d’un bleu-gris très vif – se remplit d’étoiles, tant et si bien que l’on a l’impression d’être seul au monde. En enfourchant à nouveau leurs vélos pour regagner leur hôtel, Villa Veuve Guest House, notre trio s’est une fois de plus fait la réflexion que c’est sans conteste le meilleur moyen de se déplacer dans l’île en toute sécurité. 


Pour suivre cette série de quatre articles sur la visite de nos experts Islandian aux Seychelles, restez connectés. La quatrième partie, à découvrir sur www.islandian.com, vous fera le récit de leurs aventures à l’île Ronde ! 

Expériences liées

Domaine de l'Orangeraie Les Seychelles Veuillez noter que le Domaine de l'Orangeraie sera fermé du 1er au 20 décembre 2019 inclus. Le Domaine de l’Orangeraie accueille [...] €1535 - €1635
Voir plus Obtenir un devis

Inspirations

Voyage « hors saison » - Trois raisons de choisir l’Océan Indien.

Quelle idée géniale - vous songez à partir en vacances hors saison dans l'Océan Indien ! Et pourquoi pas ? Les hivers australs offrent des climats plus frais, avec des températures confortables descendant rarement en dessous de 20 degrés même la nuit, et l'eau de [...]

En savoir plus

Trois expériences uniques pendant vos vacances sur mesure aux Maldives

Il n'y a pas de meilleur moment pour se rendre aux Maldives qu'entre les mois de novembre et de mai, car c'est la période la plus sèche et ensoleillée de l'année. Un climat tropical idéal pour s’évader pendant les mois les plus frais en Europe [...]

En savoir plus

Un dimanche dans un village côtier

Au cœur des villages créoles de l'île Maurice, se réunir en famille le dimanche représente une réelle tradition pour profiter d’une journée souvent très festive. Pour les habitants, la plupart des pêcheurs, le dimanche est l’unique jour de repos après une longue semaine de travail [...]

En savoir plus